L’économie réelle à la merci des marchés

Vous connaissez sans doute le vieil adage boursier : "Don't fight the FED".

Dans les temps anciens (avant 2008...), il appelait les investisseurs et autres traders à un peu d'humilité. Quoi que disent les analyses graphiques, quoi que dise l'analyse fondamentale, quels que soient les "tuyaux" obtenus par de bonnes relations, ce sont les banques centrales qui font la pluie et le beau temps sur les marchés d'actions et d'obligations.

La politique monétaire est le juge de paix des marchés, et les pousse à la hausse ou à la baisse.

Ceci est vrai dans un monde normal.
Aujourd'hui, dans notre monde à la logique inversée où les taux directeurs sont négatifs et où les entreprises trouvent preneur pour leurs junk bonds à moins de 4 % par an, le rapport de force s'est inversé.

Voici ce que déclarait le mois dernier Richard Clarida à propos de la future politique monétaire:
"[The FED] will also review what new tools it might use to combat any future downturns, including tools that it rejected during the most recent crisis like capping Treasury yields as part of a bid to lower borrowing costs."

En bon français, la FED s'autorisera désormais à utiliser tous les outils imaginables pour combattre les retournements de marché et empêcher le rendement des obligations d'Etat de monter trop haut.

Nous entrons donc dans une ère où les banques centrales scrutent ouvertement les marchés pour déterminer leur politique monétaire.

Vous objecterez, cher lecteur, qu'une banque centrale n'a pas à être au chevet des marchés? Que biaiser la courbe des taux d'emprunts d'Etat est un jeu dangereux dont aucun administrateur ne devrait se vanter?

Qu'importe! Nous sommes au Pays des Merveilles monétaires où l'épargne est rémunérée à taux négatif, la consommation est présentée comme de la croissance, et la politique monétaire des banques centrales ouvertement à la merci des marchés.

"Dont fight the markets", diront les traders nés dans les années 2000.

Nous serions ravis d'avoir votre avis

Donnez votre avis

Inscription Gratuite
Réinitialiser le mot de passe