Les trois IPO que vous devez surveiller cette année

L'introduction en Bourse de Lyft va sans aucun doute faire figure de référence dans les annales des IPO technologiques de part son gigantisme.

Le hausse du titre lors des premiers échanges (gratifiant les primo-investisseurs d'une plus-value immédiate de +18%) est le signe d'un dossier savamment travaillé par les banques.

Il s'agit d'un signal fort de la santé du marché actions. Que vous soyez investisseur en actions non-cotées, boursicoteur ou tout simplement intéressé par l'état de l'économie mondiale, surveiller le bon déroulement des IPO se révèle toujours un baromètre précieux pour vos investissements. Le succès de ces opérations signifie que les intervenants continuent de croire en l'avenir - à court terme tout du moins.

Je vous propose donc de garder un œil sur trois entreprises qui devraient effectuer leur introduction en Bourse cette année. Leur bon déroulement - ou leur report - seront de précieux indicateurs de tendance à l'heure ou le CAC 40 va chercher ses plus hauts de 2018 et que l'euphorie semble régner sur toutes les places boursières.

Pinterest - L'application de partage de photos, bien plus connue de ses utilisateurs que de la presse économique, a rempli en toute discrétion des documents préliminaires auprès de la SEC. Selon le Wall Street Journal, elle espèrerait une valorisation supérieure à 12 milliards de dollars. Avec 250 millions d'utilisateurs, Pinterest dispose d'une envergure équivalente à celle de Snapchat. Contrairement à ce dernier, coté au NASDAQ depuis deux ans maintenant, Pinterest continue à augmenter trimestre après trimestre son nombre d'utilisateurs.
Cette IPO sera scrutée avec beaucoup d'attention dans la mesure où Snap (la maison-mère de Snapchat) n'a pas porté chance à ses investisseurs: entre le premier jour de cotation et le 31 décembre 2018, l'action a effacé 79 % de sa valeur! Il sera intéressant de voir si ce dossier similaire parvient à remporter l'adhésion des particuliers et des grosses mains de Wall Street.

Uber - Le géant du transport de personnes ne pourra rester les bras ballants face au succès de l'IPO de Lyft. Les rumeurs bruissent déjà quant à la valorisation qui devrait dépasser les 130 milliards de dollars. Alors que la date de début de cotation n'a toujours pas été arrêtée, certains opérateurs de produits dérivés proposent déjà aux particuliers de jouer, à la hausse comme à la baisse, sur la valeur que prendra l'action lors de son introduction au NASDAQ.

Tous les ingrédients sont réunis pour que cette IPO donne le la du reste de l'année boursière: une entreprise connue par le grand public, une médiatisation du dossier sans précédent, et une valorisation digne des stars du CAC40. Le fait qu'Uber soit une gigantesque pompe à liquidité qui brûle, année après année, le capital injecté par ses actionnaires (la perte enregistrée sur 2018 se monte à 1 800 millions de dollars) pourrait bien être ignoré par les investisseurs impatients d'entrer au capital de la fameuse start-up.

AirBnB - La référence de la location immobilière de particuliers à particuliers devrait elle-aussi quitter le monde du non-coté pour rejoindra la cour des grands. La direction communique depuis la fin de l'année dernière sur une possible IPO "au premier semestre 2019". Il faut dire que le temps est au beau fixe pour la plate-forme qui devrait passer cette année des jalons très symboliques.
Côté clientèle, la barre des 500 millions de réservations depuis la création du site devrait être franchie sous peu. Côté finances, son chiffre d'affaires trimestriel dépasserait désormais, selon CNBC, le milliard de dollars.
Cette bonne santé se retrouve dans les chiffres de l'entreprise: AirBnB se permet, malgré sa croissance insolente, d'être bénéficiaire depuis plusieurs années. En 2017, l'entreprise aurait généré selon Bloomberg un résultat net de 93 millions de dollars (pour un chiffre d'affaires de 2,6 Md$). En 2018, l'EBITDA aurait été de nouveau positif. Cette bonne santé ravira les investisseurs qui rechignent à financer la croissance d'entreprises déficitaires.

Destinées à trois profils d'investisseurs bien différents, ces trois IPO seront d'excellents indicateurs de bonne santé du marché boursier.

Quand l'IPO va, tout va!

Nous serions ravis d'avoir votre avis

Donnez votre avis

Inscription Gratuite
Réinitialiser le mot de passe