Nouvelle secousse dans le financement participatif

Le financement participatif français n'en finit pas de faire sa mue.

La mise en liquidation judiciaire d'Unilend l'année dernière avait été un premier coup dur pour le secteur. La plate-forme, qui faisait pourtant partie des pionniers, n'avait jamais réussi à atteindre l'équilibre financier - comme beaucoup de ses consœurs.

Lors du lancement d'Unilend, en 2013, tout restait à faire. Le marché n'était pas structuré, aucun recul n'existait sur la pérennité du modèle, et les équipes avaient bien du mal à choisir des dossiers performants.
Unilend a payé le prix du "premier entrant", et a dû sélectionner ses premiers dossiers sans éléments de comparaison. En investissement, l'aléatoire n'est jamais bon conseiller: les défauts se sont multipliés et la confiance des investisseurs s'est érodée.

Méfiance de la clientèle, fragilité du business model, manque de fonds propres: la messe était dite pour Unilend qui a finalement jeté l'éponge en octobre 2018.

Le mois dernier, un nouvel acteur a décidé de limiter son exposition au financement d'entreprises.

Lendopolis fait une croix sur le financement des PME

Dans une lettre aux partenaires, Nicolas de Féraudy a indiqué que la plate-forme n'accueillerait plus de levées de fonds portées par des TPE/PME. Le dirigeant de Lendopolis a expliqué cette décision en indiquant souffrir de la concurrence des autres sources de financement et du manque d'appétence des dirigeants.

"Force est de constater, tout d’abord, que le marché du financement des TPE-PME est très concurrentiel au sein de l’écosystème des plateformes de crowdlending, mais également, de façon plus large, au sein de l’écosystème de tous les financeurs de ce marché, notamment dans un contexte de liquidité très abondante.

Par ailleurs, le manque de sensibilité des dirigeants de TPE-PME à l’égard des avantages de ce mode de financement (rapidité, flexibilité, complémentarité avec le financement bancaire, entre autres) et notre mode de financement exclusif par la foule ne nous permettent pas de proposer des projets de qualité en quantité suffisante pour justifier des investissements à réaliser pour se développer correctement sur ce marché."
Nicolas de Féraudy (Lettre aux partenaires)

Reformulée plus crûment, cette déclaration indique que, pour un intermédiaire de financement, aider les entreprises à lever des fonds ne vaut pas le coup. Ce n'est qu'une demi-surprise lorsque l'on sait que les plates-formes pratiquent quasiment toutes une stratégie de dumping, ne prélevant que quelques pour-cents des fonds levés, ce qui représente des sommes bien inférieures à leurs coûts de fonctionnement.

La stratégie que semblent adopter tous les acteurs du secteur est celle du dernier survivant: espérer rester solvable plus longtemps que les concurrents pour rafler la totalité du marché.

En jetant l'éponge avant la faillite, Lendopolis sauve les meubles et se recentre sur les projets immobiliers et ENR sur lesquels le taux de rotation est bien plus élevé et l'appétit des investisseurs bien supérieur.

 

Que nous apprend ce revirement?

L'arrêt du financement des PME par Lendopolis est symptomatique des travers du monde du financement participatif.

Si les projets de crowd-equity ne tournaient pas assez vite sur la plate-forme, ce n'est pas forcément parce que les investisseurs particuliers sont en manque de liquidités: peut être les projets n'étaient-ils tout simplement pas d'assez bonne facture.

Sur les forums d'investisseurs, force est de constater que peu d'intervenants pleurent l'activité éteinte de Lendopolis.

Le fait que les entreprises puissent emprunter auprès d'établissements bancaires à des taux proches de zéro a certainement contribué à exacerber ce problème. Les plates-formes sont sollicitées par nombre d'entreprises qui ne parviennent pas à obtenir des financement classiques. Parfois, c'est tout simplement parce que l'activité de l'entreprise ne rentre pas dans les grilles d'évaluation de la banque, et le financement participatif se justifie pleinement. Le plus souvent, c'est le business model-même de l'entreprise qui est défaillant, et faire appel à l'épargne des particuliers n'y changera rien.

Nous voyons cette baisse de la qualité au quotidien sur Crowd-Funding.fr : sur 100 dossiers que nous envoient les plates-formes, 90 ne méritent pas la publication d'une fiche tant leur qualité est médiocre. Seuls 10 figureront sur notre site, et entre 1 et 2 obtiendront la note A.
Notre objectif n'est pas d'imposer une sévérité artificielle aux levées de crowd-funding, mais simplement de ne jamais renier nos critères d'investissement. Que moins de 2 % des dossiers étudiés nous semblent solides alors que tous ont pourtant obtenu l'aval des plates-formes en dit long sur la différence de critères de sélections entre ces dernières et une équipe indépendante!

Les plates-formes sont, nous le savons, prises entre le marteau des frais facturés aux entreprises en collecte et l'enclume de la qualité des dossiers. Aucune n'a su, pour l'instant, concilier les deux contraintes et proposer, en permanence, des dossiers de qualité.

En attendant que le secteur se structure, le financement de projets d'ENR et d'immobilier semble être la seule voie vers la rentabilité pour les intermédiaires. Ces projets, opérant sur des secteurs totalement pervertis par les financements publics et l'argent gratuit des banques centrales, peuvent pour l'instant se targuer d'un taux de défaut bien plus faible.

Comme vous le savez, ce type d'investissement qui dépend du bon vouloir des politiques publiques n'a pas notre préférence. Nous en sélectionnons parfois certains, lorsque les projets sont particulièrement solides et nous semblent présenter un risque de défaut quasi-nul. Ils vous permettent de placer quelques liquidités à moyen-terme lorsqu'aucune PME prometteuse n'est en collecte, ce qui dynamise votre épargne.

Seule certitude: nos critères de sélection ne seront jamais revus à la baisse pour augmenter le nombre de dossiers jugés favorablement. Mieux vaut investir peu et de manière ciblée que beaucoup et essuyer défaut sur défaut!

Nous serions ravis d'avoir votre avis

Donnez votre avis

Inscription Gratuite
Réinitialiser le mot de passe